Edito

Apprendre l 'Arménien relève du parcours du combattant selon son âge et selon où l'on réside.

A Paris, Lyon, Valence et Marseille on trouve des associations qui dispensent des cours d'arménien les samedis après-midi, outre que le fait que cela gâche le week-end , on se retrouve dans des classes avec des élèves d'âges et de niveaux différents, un enseignant qui bien souvent n'est pas professionnel, qui bien souvent est bénévoles et doit souvent combiner avec ses obligations familiales.

Si l'on sort de ces grandes villes, cela devient mission impossible.

Personnellement j'ai du passer sur le tard un examen dont l 'arménien, pour ce faire je me suis adressé sur Marseille aux institutions qui avaient vocation d'apprendre l arménien, juste pour avoir d'anciens textes du bac pour préparer mon examen car je le passais en candidat libre. Personne n'a voulu me donner un exemplaire de ces textes, on m'a même demandé pourquoi je voulais passer l'examen...alors que par ailleurs, on incite des élèves à passer cet examen sous peine de voir cette option purement et simplement retirée.

En surfant sur le net, j'ai vu des vidéos pour apprendre différentes choses, certains se sont même spécialisés dans des cours de mathématiques, de musique...parfois certains en font leur profession car ces cours sont suivis par plusieurs centaines d'internautes et cela génère de l argent.

Pourquoi pas faire des cours d'arménien, par des modules vidéos, de niveaux différents, ces cours pourraient être vu de partout dans le monde, chacun à son rythme et quand il le souhaite, avec la possibilité de revoir un cours autant de fois qu'on le veut, de choisir son module en fonction de son niveau, fini les week-end perdu, fini les classes multi niveaux, multi age, fini les conséquences d'une absence,la vidéo permet aussi d'avoir la bonne prononciation.

Aujourd'hui qui n'a pas un ordinateur, l’accès a internet . «Youtube» est gratuit tant pour celui qui met en ligne des vidéos que celui qui veut y accéder.

Le matériel pour faire ces cours? juste une camera, un paperboard serait un must, pour terminer l'association peut ouvrir une blog (c'est encore gratuit) pour donner des informations complémentaires et pour que l’internaute puisse télécharger les feuilles d'exercices afin de s' entraîner. Ces cours seraient définitifs, perfectibles oui mais fini le prof qui chaque année recommence ses cours....

Il reste à trouver des professionnels de la langue qui veulent bien se lancer dans l'aventure. Arménien occidental et oriental, Penser aux modules, les mettre en œuvre, penser aux exercices sur papier...pour un public jeune ou moins jeune...

On peut imaginer des cours d'histoires, de littérature, de musique arménienne, de dudug...




Այսքան չարիք թէ մոռանան մեր որդիք, թող ողջ աշխարհ կարդայ հայուն նախատինք
Armenagan 2012 Հրայր