Accueil





LA DIVINE LITURGIE DE L'EGLISE APOSTOLIQUE ARMENIENNE

 ՊԱՏԱՐԱՔ ՀԱՅԱՍՏԱՆԵԱՅՑ Ս. ԵԿԵՂԵՑԻ

.

La Messe dans mon église

 


j'avais onze ans lorsque notre famille s'installa à ... où il n'y avait pas d'église arménienne. Jusqu'alors, d'abord dans un faubourg ..., puis, pendant deux ans à Paris mon père
m'emmenait chaque dimanche à l'église arménienne. Chez nous, la messe dure près de deux heures.
Pendant très longtemps, jusqu'à ce que j'atteigne mes sept ans, j'attendais avec impatience le moment où un diacre, descendant de l'autel, allumait une ou deux des bougies que chaque assistant tenait. Ce rite accompagne les prières que diacres et clercs chantent à la mémoire des défunts, à la
demande de parents qui veulent ainsi marquer l'anniversaire d'un décès. Je mourais de faim et le petit morceau de pain béni que mon père me donnait ne m'était d'aucun secours, d'autant plus que je ne lui trouvais aucun goût. Et j'appréhendais particulièrement les messes ne comportant pas de
requiem car je ne pouvais, alors, prévoir quand nous quitterions, enfin, l'église.
Et maintenant, lorsque ma bougie s'allume et que les chants apaisent ma peur de la mort, je regrette que le moment où je dois quitter l'église soit déjà arrivé. I'arrive avant la messe, vers neuf heures. Les prières, certaines pareilles chaque dimanche, d'autres différentes suivant le calendrier liturgique sont très belles. La messe débute vers 10h30. Je me tiens toujours en face de la petite
porte qui est en bas et à droite de l'autel. Elle s'ouvre et le prêtre, précédé d'un diacre qui manie l'encensoir, de deux clercs portant chacun un cierge, arrive, prie, se tourne vers l'assistance et se confesse. Le prêtre obtient le pardon et monte à l'autel. Ce n'est plus un individu mais l'intermédiaire entre le Christ et moi, parce 'que le Christ va être bientôt en face de moi.
Mystère d'amour, ce don merveilleux, renouvelé, mais chaque fois différent, chaque dimanche fait pour le misérable qui a passé toute la semaine à pécher. Et je pèche aussi à l'église. j'entre en colère lorsqu'un assistant me trouble parce qu'il converse avec son voisin ou parce que son tout jeune enfant s'agite et fait du bruit. Et je pèche aussi quand, brusquement je pense que je dois passer à la banque lundi, que je dois acheter du pain, que je vais jouer au bridge I'après-midi. Satan est à l'oeuvre car il arrive à se faufiler à I'église alors qu'en en ouvrant les portes on lui en a interdit l'accès .A trois reprises, le rideau nous sépare de l'autel. Quelle joie lorsqu'il s'ouvre. L'église a alors un avant-goût du Paradis. Dieu m'a créé et il persiste à m'aimer. Il accepte que je communie alors que je vais pouvant continuer à pécher. Allumer un cierge de dix francs en arrivant, mettre un billet
de ... francs dans l'assiette du quêteur, donner de l'argent en veillant, bien sûr, à ne pas me priver de plaisir, être considéré comme un dévot. Voilà ce que j'offre au Christ en échange de sa crucifixion pour moi. Chaque parabole me condamne. Ce que je donne à l'église n'atteindra jamais la valeur
des deux piécettes que la pauvre veuve avait mises dans le tronc. Je vis dans les épines et je ne donne pas de fruit. Mais je sens que le Christ fait tout pour me sauver. Mon espoir est
que son amour sera plus fort que ma scélératesse. Et les moments de plénitude qu'il me réserve pendant qu'il se sacrifie pour moi et m'offre son corps et son sang me font pressentir le Paradis qui est à ma portée. Pourvu que je puisse l'atteindre. Pourvu que s'ouvre sa porte comme s'ouvre
celle qui, chaque dimanche, avec l'arrivée du célébrant, annonce la venue de celui qui est mort pour moi.


La Confession, l'Absolution et Réconciliation
(à genoux ou assis)


Le peuple: I'ai péché contre la Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, j'ai péché contre Dieu, je confesse devant Lui, devant la Sainte Mère de Dieu et devant tous les saints, et devant vous, m' on père, tous les péchés que j'ai commis, car j'ai péché en pensée, en parole et par action,
volontairement ou involontairement, sciemment ou inconsciemment'. j'ai péché contre Dieu.


Le prêtre: Que Dieu t'accorde le Pardon.


Le peuple: I'ai péché de toute la force de mon âme, par ruse et par impudeur, par excès d'audace et par lâcheté, en vivant d'une manière dépensière et avare, en vivant dans la débauche et l'injustice, en approuvant le Mal, en vivant dans le désespoir et en manquant de foi : j'ai péché contre Toi, mon Dieu.


Le prêtre: Que Dieu t'accorde le Pardon.


Le peuple: j'ai surtout péché par les sept péchés capitaux. l'orgueil, la jalousie, la colère, la paresse, l'avarice, la gourmandise et la luxure, dans leur étendue'. j'ai péché contre Dieu.


Le prêtre: Que Dieu t'accorde le Pardon.


Le peuple: J'ai surtout péché contre tous les Commandements de Dieu, pour tout ce que j'ai entrepris et refusé, car je n'ai ni accompli ce que je devais entreprendre, ni refusé ce que je devais refuser, j'ai accepté la Loi et dans son application je suis .devenu faible. I'ai été admis dans les rangs de la Chrétienté et j'en ai été indigne par mes actes ; tout en connaissant les choses mauvaises, j'ai
failli dans ma volonté et je me suis volontairement tenu éloigné des bonnes actions. Par ma faute. Par ma faute.Par ma faute. Que dire, que confesser ? Car mes péchéssont innombrables. J'ai péché contre Dieu.

Le prêtre: Que Dieu t'accorde le Pardon.


Le Peuple: Révérend Père, tu es pour moi intermédiaire et intercesseur auprès de l'Unique Fils de Dieu, afin qu'avec l'autorité qui t'a été donnée, tu m'absolves de toutes les traces de mes péchés, je t'en prie.


Le prêtre: Seigneur, aie pitié. Seigneur, aie pitié. Seigneur, aie pitié. Que Dieu par Sa charité envers les hommes, t'accorde Sa miséricorde et te pardonne tous tes péchés, tous ceux dont tu t'es confessé et tous ceux que tu as oubliés. Et moi, en tant que prêtre, et conformément l'ordre divin: ''Ce que tu délieras sur terre sera délié au celui, je t'absous de tous les péchés, en pensée, en parole
et par action, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et je te rends accès aux Saints Sacrements de l'église, afin que désormais toute bonne action que tu feras, contribue à ton salut et à ta gloire dans la vie éternelle. Amen.
-

 



LA SAINTE MESSE DE L'EGLISE ARMENIENNE

Hymne d'Habillement

(debout)

 

Le chœur: Mystère profond, incompréhensible, éternel! Tu as paré en chambre nuptiale de la lumière inaccessible ton royaume céleste, et paré les chœurs des Anges d'une gloire magnifique. Avec une puissance inexprimablement merveilleuse, Tu as créé Adam en image du Seigneur et Tu l'as revêtu d'une gloire gracieuse dans le jardin de l'Eden, séjour de délices. Par la passion de Ton saint Fils unique, toute la création a été rénovée et l'homme est redevenu immortel, paré d'un vêtement dont il ne peut être dépouillé, Roi céleste, garde inébranlable Ton Eglise et garde dans la paix les adorateurs de Ton nom.


Psaume (25, 1-12)


Le prêtre:
Je lave mes mains en signe d'innocence
pour approcher de ton autel, Seigneur.


Le diacre: Seigneur, rends moi justice'. j'ai marché sans faillir. Je m'appuie sur le Seigneur, et ne faiblirai pas.
Eprouve-moi, Seigneur, scrute-moi, passe au feu mes reins et mon coeurr.

I'ai devant les yeux ton Amour, je marche selon ta vérité.

Je ne m'assieds pas chez l'imposteur, je n'entre pas chez l'hypocrite.
L'assemblée des méchants, je la hais, je ne m'assieds pas chez les impies.
Je lave mes mains en signe d'innocence pour approcher de ton autel, Seigneur.
Pour dire à pleine voix l'action de grâce et rappeler toutes tes merveilles.
Seigneur, j'aime la maison que tu habites, le lieu où demeure ta gloire.
Ne m'inflige pas le sort des pécheurs, le destin de ceux qui versent le sang : ils ont dans les mains la corruption', leur droite est pleine de profits.
Oui, j'ai marché sans faillir : libère-moi ! prends pitié de moi !
Sous mes pieds le terrain est sûr; dans l'assemblée je bénirai le Seigneur.
Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles-, Amen!


Le prêtre: Par l'intercession de la sainte Mère de Dieu, Seigneur, reçois nos supplications et sauve-nous.


Le diacre: Faisons de la sainte Mère de Dieu et de tous les saints nos intercesseurs auprès du Père dans les cieux, pour qu'cl aie pitié et compassion envers ses créatures et nous sauver. Seigneur tout-puissant, notre Dieu, sauve-nous et aie pitié de nous.


Le prêtre: Reçois, Seigneur, nos supplications par l'intercession de la sainte Mère de Dieu, Mère immaculée de ton Fils unique, et par les supplications de tous tes saints.écoute-nous, Seigneur, et aie pitié de nous', pardonne, expie et remets-nous nos péchés. Rends-nous dignes de te glorifier,
en te rendant grâces, avec le Fils et avec le Saint Esprit,maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.

c o n f e s s i o n

Je confesse devant Dieu, devant la sainte Mère de Dieu, devant tous les saints et devant vous, pères et frères, tous les péchés que j'ai commis, car j'ai péché en pensée, en parole et en action et par tous les péchés que commettent les hommes. I'ai péché ! I'ai péché ! Je vous en prie' demandez pardon à Dieu pour moi.


Si un autre prêtre est présent, il continue avec les paroles suivantes, sinon ceux qui entourent le prêtre répondront :


Que Dieu puissant et aimant les hommes ait pitié de toi, et t'accorde le pardon de toutes tes transgressions passées et présentes', qu'il te délivre de celles à venir et t'affermisse dans toutes les bonnes actions et te fasse reposer dans la vie future. Amen.


Le prêtre: Que Dieu, qui aime les hommes, vous délivre vous aussi et vous remette toutes vos transgressions ; qu'il vous donne le temps de vous repentir et de faire le bien', qu'il dirige aussi à l'avenir votre vie par la grâce du Saint-Esprit, lui, le puissant et le miséricordieux, et à lui la
gloire pour l'éternité. Amen.


Le Chœur: Souviens-toi aussi de nous devant l'immortel Agneau de Dieu.


Le prêtre: Je me souviendrai de vous devant l'immortel Agneau de Dieu. '


Psa u me (99, 1-5)


Les enfants de chœur: Acclamez le Seigneur, terre entière, servez le Seigneur dans l'allégresse, Venez à lui avec des chants de joie. Reconnaissez que le Seigneur est Dieu, Il nous a fait et nous sommes à lui, nous son peuple, son troupeau.
Venez dans sa maison lui rendre grâce, dans sa demeure chanter ses louanges, rendez-lui grâce et bénissez son nom.
Oui, le Seigneur est bon, éternel est son amour, sa fidélité demeure d'âge en âge.
Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.


Le diacre: Par la sainte église, supplions le Seigneur de nous délivrer par elle des péchés et de nous sauver par la grâce de sa miséricorde. Seigneur tout-puissant, notre Dieu, sauve-nous et aie pitié de nous.


Le prêtre: Seigneur, au milieu de ce temple et devant ces signes saints et dans ce saint lieu que tu habites et rends resplendissants, nous nous inclinons avec crainte et nous t'adorons. Nous glorifions ta sainte, miraculeuse et victorieuse résurrection et nous t'offrons bénédiction et gloire ainsi qu'au Père et à l'Esprit Saint, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.


Et, montant à l'autel, le prêtre dit avec le diacre :


Psaume (42, 1-5)


Le prêtre et le diacre disent: Je m'avancerai jusqu'à
l'autel de Dieu, vers Dieu qui est toute ma joie.

Rends-moi justice, ô mon Dieu, défends ma cause.
Contre un peuple sans foi, de l'homme qui ruse et trahit libère-moi.
C'est toi, Dieu, ma forteresse, pourquoi me rejeter ?Pourquoi vais-je assombri, pressé par l'ennemi ?
Envoie ta lumière et ta vérité, qu'elles guident mes pas et me conduisent à ta montagne sainte jusqu'au ta demeure.
Je m'avancerai jusqu'à l'autel de Dieu, vers Dieu qui est
toute ma joie.

Je te rendrai grâce avec ma harpe, Dieu, mon Dieu.
Pourquoi te désoler, ô mon âme et gémir sur moi ?
Espère en Dieu, de nouveau, je rendrai grâce, il est mon sauveur et mon Dieu.


Le prêtre: Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.


Le diacre: Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen. Prions encore le Seigneur en paix. Bénissons le Père notre Seigneur Jésus-Christ qui nous a rendus dignes de nous tenir dans ce lieu de louanges et d'y chanter des cantiques spirituels. Seigneur tout-puissant, notre Dieu, sauve-nous et aie pitié-de nous.


Le prêtre: Dans ce sanctuaire et dans ce lieu de louanges, habitation des Anges et lieu d'expiation pour les hommes, devant ces signes saints et devant ce saint lieu que Dieu habite et rend resplendissants, nous nous inclinons avec crainte et nous t'adorons, nous bénissons et glorifions
ta sainte, miraculeuse et victorieuse résurrection et, avec les armées célestes, nous t'offrons bénédiction et gloire, ainsi qu'au Père et à l'Esprit Saint, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.



(debout)

Hymne de l'encensement


Le prêtre, tout en encensant, descend dans la nef avec les
diacres, et remontant vers l'autel, il s'incline trois fois.


Le chœur chante: Par l'intercession de ta Mère et Vierge, reçois les supplications de tes serviteurs, ô Christ, qui, par ton sang, as rendu la sainte église plus brillante que les cieux, tu as aussi disposé en elle, sur le modèle des (chœurs) célestes, les chœurs des apôtres, des prophètes et des saints docteurs.
Aujourd'hui nous sommes rassemblés, nous les chœurs des prêtres, des diacres, des chantres et des clercs et nous présentons l'encens devant toi, Seigneur, à l'exemple de Zacharie sous l'Ancien Testament. Reçois de nous nos implications comme un encens, ainsi que tu as reçu le sacrifice d'Abel, de Noé et d'Abraham. Par l'intercession de tes armées d'en-haut, garde toujours inébranlable le trône d'Arménie.


L'Enarxis (Commencement)


Le diacre: Bénis, Seigneur.
Le prêtre: Bénie soit la royauté du Père, du Fils et de
l'Esprit Saint, maintenant et toujours et pour les siècles
des siècles. Amen.

Le choeur chante l'introït selon le jour les dimanches.


Fils unique et verbe Dieu, Essence immortelle, qui as accepté de t'incarner de la sainte Mère de Dieu, toujours Vierge ; toi, l'immuable, après t'être fait homme, tu as été crucifix ; Christ, notre Dieu, par la mort tu as foulé la mort aux pieds. Toi, l'un de la Sainte Trinité, qui reçois même gloire que le Père et le Saint esprit, sauve-nous!


Le diacre: Prions encore le Seigneur en paix. Accueille-nous, sauve-nous et aie pitié de nous. Bénis, Seigneur.


Le prêtre: Bénédiction et gloire au Père, au Fil: et à l'Esprit Saint, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen. † Paix à tous.


Le chœur: Et avec votre esprit.


Le diacre: Prosternons-nous devant Dieu.


Le chœur: Devant toi, Seigneur.


Le prêtre: (à haute voix) Seigneur, notre Dieu, dont la puissance est inscrutable et la gloire incompréhensible, dont la miséricorde est sans mesure, et la compassion infinie, selon ton généreux amour pour les hommes, regarde ton peuple et cette sainte église. Aie pour nous et pour
ceux qui prient avec nous abondante miséricorde et compassion, car à toi conviennent la gloire, la souveraineté et l'honneur, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.


Et le choeur chante le psaume et l'hymne du milieu du jour appropriés â la journée.


Le prêtre: (à haute voix) Car à toi appartiennent la force, la puissance et la gloire pour l'éternité. Amen.

Le diacre: Proskhumén Soyons attentifs (écoutez).


Le Tr i s a g i o n


Un des diacres élève le saint Evangile.


Pâques, temps pascal, les dimanches de Résurrection.
Temps de Noël et épiphanie, Ies jours de Transfiguration.


Le chœur: Dieu saint, saint et puissant, saint et immortel, qui es ressuscité des morts, aie pitié de nous. (à répéter trois fois).


Qui es né et qui viendras ...
Présentation de Notre Seigneur au Temple, dimanche de Rameaux et la semaine de Pentecôte.

qui es venu et qui viendras ...
Assomption de la Sainte Mère de Dieu
... qui es venu prendre avec toi ta mère, la Vierge ...
Les jours de la Fête de la Croix, de l'église et au cours du Carême.
... qui as été crucifix pour nous ...
(assis)


Le diacre: Prions encore le Seigneur en paix.


Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous. (Der voghormia).

Le diacre: Pour la paix du monde entier et pour la stabilité de la sainte fraise, prions le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Pour tous les saints évêques orthodoxes, prions le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Pour la vie de notre catholicos, Sa Sainteté.... et pour le salut de son âme, prions le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.

Le diacre: Pour les docteurs de l'église, les prêtres, les diacres, les clercs et tous les enfants de l'église, prions leSeigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Pour les dirigeants civils qui sont pieux et qui aiment Dieu, ainsi que pour leurs forces armées, prions le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Pour les âmes des défunts qui se sont endormis en Christ dans la vraie et droite foi, prions le Seigneur.
Le chœur: Souviens-toi Seigneur et aie pitié de nous.
Le diacre: En notre vraie et sainte foi, prions encore d'un commun accord le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Confions-nous nous-mêmes et les uns les autres au Seigneur, Dieu tout-puissant.
Le chœur: Nous nous confions à toi, seigneur.
Le diacre:Aie pitié de nous, Seigneur, notre Dieu, selon ta grande miséricorde. Disons tous d'un commun accord.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous. (A répéter trois fois).
Le prêtre: (à haute voix) Car, étant Dieu, tu es miséricordieux et tu aimes les hommes, à toi conviennent la gloire,la souveraineté et l'honneur, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.


Lectures Bibliques
L'Ancien et le Nouveau Testament


(debout)


Le diacre: Alleluia, orthi.
Le prêtre: 1| Paix à tous.
Le chœur: Et avec votre esprit.
Le diacre: Ecoutez avec crainte.
Le diacre: Le saint Evangile selon saint...
Le chœur: Gloire à toi, Seigneur notre Dieu.
Le diacre
: Proskhomén. Soyons attentifs (écoutez).
Le chœur: Dieu parle.


Et le diacre chante l'Evangile. A la fin , tous disent:


Le chœur: Gloire à toi, Seigneur, notre Dieu.


La Profession de la Foi


Nous croyons en un Dieu, le Père (dut-puissant, créateur du ciel et de la terre, des choses visibles et invisibles.
Et en un Seigneur, J ésus-Christ, le Fils de Dieu, le Fils unique né de Dieu le Père, c'est-à-dire de l'essence du Père,
Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu, engendré non pas créé ; lui-même de la nature du Père, par qui toute chose a été créée dans les cieux et sur la terre, les choses visibles et invisibles',
Qui, pour nous, le: hommes, et pour notre salut, est descendu des cieux, s'est incarné, s'est fait homme, et est né parfaitement de Marie, la Vierge sainte, par l'action de l'Esprit saint.
Et il prit d'Elle corps, âme et esprit et tout ce qui est dans l'homme, en réalité et non fictivement',
Il subit la passion, fut crucifix, enseveli', il est ressuscité le troisième jour', monté aux cieux avec le même corps, il est assis à la droite du Père.
Il viendra, avec le même corps et dans la gloire du Père, pour juger les vivants et les morts, et son règne n'a pas de fin,
Nous croyons aussi au Saint Esprit incréé et parfait, qui a parlé dans la Loi, les prophètes et les évangiles,
Qui est descendu sur le Jourdain, a prêché par la personne des Apôtres et a habité dans les saints.
Nous croyons aussi en une seule fraise sainte, universelle et apostolique, En un seul baptême, au repentir,à l'expiation et à la rémission des péchés.
A la résurrection des morts au jugement éternel des âmes et des corps, au royaume des cieux et a la vie éternelle.


Le diacre:
(à haute voix) Quant à ceux qui disent : Il y eut un temps où le Fils n'existait pas, ou : Il y eut un temps où le Saint Esprit n'existait pas, ou bien s'ils disent que le Fils de-pieu et le Saint Esprit sont venus à l'existence à partir du néant, ou qu'ils sont d'une autre essence et qu'ils
sont sujets au changement ou à l'altération, ceux-là, la sainte église catholique et apostolique les anathématise.


Louange écrite par saint Grégoire l'Illuminateur


Le prêtre:
Quant à nous, glorifions Celui qui était avant
les éternisés, en adorant la Sainte Trinité et l'unique divinité
du Père, du Fils et de l'Esprit saint, maintenant et toujours
et pour les siècles des siècles. Amen.

(assis)

Le diacre: Prions encore le Seigneur en paix.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Et, avec foi, prions encore et demandons auSeigneur notre Dieu et Sauveur, Iésus-christ, en cette heure du culte et de la prière, qu'il nous rende dignes d'être reçus, que le Seigneur écoute la voix de nos supplications,qu'il reçoive les demandes de nos coeurs, qu'il pardonne nos transgressions, qu'il ait pitié de nous. Que nos prières et nos demandes entrent à toute heure et se présententà sa grande Seigneurie et qu'il nous donne, unis dans une même foi et dans la justice, de nous fatiguer en bonnes Ouvres, afin qu'il envoie sur nous les grâces de sa miséricorde. Que le Seigneur tout-puissant nous sauve et ait pitié de nous.
Le chœur: Sauve-nous, Seigneur.
Le diacre: Demandons avec foi au Seigneur de passeren paix le temps de ce saint sacrifice et le jour présent.
Le chœur: Accorde-le, Seigneur.
Le diacre: Demandons au Seigneur un ange de paix pour garder nos âmes.
Le chœur: Accorde-le, Seigneur.
Le diacre: Demandons au Seigneur propitiation et rémission pour nos transgressions.
Le chœur: Accorde-le, Seigneur.
Le diacre: Demandons au Seigneur la grande et puissante force de la sainte croix pour secourir nos âmes.
Le chœur: Accorde-le, Seigneur.
Le diacre: Et prions encore le Seigneur d'un commun accord pour notre vraie et sainte foi.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Confions-nous nous-mêmes et les uns les autres au Seigneur Dieu tout-puissant.Le chœur: Nous nous confions à toi, Seigneur.
Le diacre: Seigneur, notre Dieu, aie pitié de nous selonta grande miséricorde. Disons tous d'un commun accord:
Le chœur: Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié,Seigneur aie pitié.
Le prêtre: (à haute voixj Afin que nous soyons dignes de te glorifier, en te rendant grâce, ainsi que le Père et leSaint-Esprit, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen. † Paix à tous.
Le chœur: Et avec votre esprit.
Le diacre: Prosternons-nous devant Dieu.
Le chœur: Devant toi, Seigneur.
Le prêtre: (à haute voixj Christ, notre Sauveur, dans ta paix qui dépasse toutes pensées et paroles, fortifie-nous e tgarde-nous sans peur devant tout mal ; mets-nous au rangde tes vrais adorateurs, qui t'adorent en esprit et en vérité,car à la très Sainte Trinité conviennent la gloire, la souveraineté et l'honneur, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Béni soit notre Seigneur, Jésus-Christ.Amen.
Le diacre: Bénis, Seigneur.
Le prêtre. † Que le Seigneur Dieu vous bénisse tous.
Le chœur: Amen.


Aprês cela, si le célébrant est un Evêque, il enlève sa
mitre, son étole, et ses pantoufles. Si il est prêtre, il enlève
sa couronne et ses pantoufles.


C. CANON DU SAINT SACRIFICE


(debout)


Le diacre: Qu'aucun des catéchumènes, qu'aucun de ceux dont la foi est déficiente, qu'aucun des pénitents et de ceux qui ne sont pas purs n'approche de ce divin mystère.
Le chœur: Le corps du Seigneur et le sang du Sauveur sont devant nous ; les Puissances célestes chantent invisiblement et disent d'une voix qui ne cesse pas : Saint ! Saint ! Saint ! Seigneur des Puissances.

Le diacre: Psalmodier au Seigneur, notre Dieu, chantez d'une voix douce des cantiques spirituels.


(â genoux)


Le chœur: Dieu, tu as comblé ta sainte église par les ordres angéliques. Des milliers de milliers d'archanges se tiennent devant toi et des myriades de myriades d'anges te servent, Seigneur. Et tu t'es complu à recevoir la louange des hommes en un chant mystique : Saint ! Saint ! Saint !
Seigneur des Puissances.


Les psaumes (18, 6 ) - (67, 34 )- Hab. (3,3)


Le diacre: Là, se trouve la demeure du soleil: tel l'époux, il paraît hors de sa tente.
Le chœur: Il s'élancer en conquérant joyeux.
Le diacre: Faites un chemin pour celui qui chevauche au plus haut des cieux vers l'est. Dieu viendra du midi, le Saint du mont Parân.

-


Psaume (23, 7-10)

Le diacre: Portes, levez vos frontons, élevez-vous, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire!
Le prêtre: Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur, le fort, le vaillant, le Seigneur, le vaillant des combats.
Le diacre: Portes, levez vos frontons, levez-les, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire!
Le prêtre: Qui donc est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur, Dieu de l'univers.
Le diacre: C'est lui, le roi de gloire !
Le prêtre: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, béni sois-tu, qui vas venir.


(debout)


Le diacre:
Prions encore en paix le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Avec foi et pureté, tenons-nous encore avec crainte devant ce saint autel de Dieu et prions. Sans conscience coupable ni offenses, ni ruse, ni fourberie, ni rouerie, ni tromperie, ni doute, ni manque de foi, mais avec une condui|droite, un esprit pur, un cœur sincère, une foi parfaite,
en étant plein d'amour, avec abondante plénitude en toute espèce de bonnes actions, tenons-nous en prières devant ce saint autel de Dieu et puissions-nous trouver des grâces de miséricorde, au jour de la manifestation et au second avènement de notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ. Qu'il nous sauve et qu'il aie pitié de nous!
Le chœur: Sauve-nous, Seigneur, et aie pitié de nous.
Le prêtre: (à haute voix) Par la grâce et l'amour pour les hommes de notre Seigneur et sauveur, Iésus-christ, avec qui, Père, vous conviennent ensemble avec l'Esprit saint, Ia gloire, la souveraineté et l'honneur, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.† Paix à tous.
Le chœur: Et avec votre esprit.
Le diacre: Prosternons-nous devant Dieu.
Le chœur: Devant toi, Seigneur.


Baiser de paix


Le diacre: Saluez-vous les uns les autres dans un saint baiser. Vous qui ne pouvez pas participer à ce divin mystère, et qui êtes aux portes, priez.
Le chœur: Le Christ s'est manifesté au milieu de nous. Dieu qui est l'être par essence est présent ici.
La voix de paix a retenti. Ordre d'un saint baiser a été donné.
L'êglise est devenue une seule âme, Le baiser a été donné en lien parfait.
L'inimitié est éloignée, Et l'amour a été répandu sur nous tous.
Maintenant, ministres, élevez vos voix, et glorifiez d'un seul cœur

La divinité consubstantielle pour laquelle les Séraphins chantent'. ''Saint, Saint, Saint''


Action de Grace
Le Prologue


Aux fêtes majeures certains chantent ceci:

 


Le diacre: Vous qui tenez avec foi devant cette sainte et royale table, voyez le Christ-Roi assis, entouré par les armées célestes.

Le chœur: Ayant élevé les yeux en-haut, nous Le supplions en disant'. ne Vous souvenez pas de nos péchés, mais remettez-les selon votre clémence. Nous Vous bénissons en union avec les Anges et les Saints'. Seigneur, gloireà Vous !
Le diacre: Tenons-nous avec respect, tenons-nous avec crainte, tenons-nous bien et regardons avec attention.

Le chœur: Vers toi, ô Dieu !
Le diacre: Le Christ, Agneau de Dieu immaculé, s'offre en sacrifice.
Le chœur: Miséricorde, paix et sacrifice de louange.
Le prêtre: (à haute voix) La grâce, l'amour et la divine force sanctifiante du Père, du Fils et du Saint-Esprit soient † avec vous tous.
Le chœur: Amen. Et avec votre esprit.
Le diacre: Les portes ! Les portes ! En toute sagesse et attention. Elevez vos esprits dans la crainte de Dieu.
Le chœur: Nous les tenons vers vous, Seigneur tout-puissant.

Le diacre: Et rendez grâce au Seigneur de tout votre Cœur.
Le chœur: Cela est juste et bon.


La Préface Action de Grâces


Le prêtre: (à haute voix) Chantant avec les séraphins et les chérubins, l'hymne radiologique, et criant hardiment, nous proclamons avec eux et disons:

Hymne des Séraphins Es. (6, 3)


Le chœur:
Saint ! Saint ! Saint ! Seigneur des Puissances, Les cieux et la terre sont remplis de ta gloire. Hosanna au plus haut des cieux. Béni soit Celui qui est venu et qui viendra au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux.
'
Le prêtre: (à haute voix )'Prenez, mangez, ceci est mon coeur qui est distribué pour vous et pour la multitude, en expiation et en rémission des péchés' .
Le chœur: Amen.

Le prêtre: (à haute voix) ''Buvez-en tous, ceci est mon sang, celui de la nouvelle Alliance, qui est versé pour vous et pour la multitude, en expiation et en rémission des péchés.''
Le chœur: Amen. Père céleste, qui as livré pour nous ton Fils à la mort, comme le débiteur de nos dettes, par l'effusion de son sang, nous t'en prions, aie pitié de ton troupeau spirituel.
Le prêtre: (à haute voix) Nous t'offrons ce qui est à toi de ce qui est à toi, pour tout et pour tous.
Le chœur: Tu es béni en tout, Seigneur. Nous te bénissons, nous te louons, nous te rendons grâces, nous te prions Seigneur, notre Dieu,
Le prêtre: (à haute voix) † . Paix à tous. tous.
Le chœur: Et avec votre esprit.
Le diacre: Prosternons-nous devant Dieu.
' Le chœur: Devant toi, Seigneur. Fils de Dieu, qui as été offert en sacrifice au Père pour la réconciliation, tu es distribué parmi nous comme un pain de vie ; par l'effusion de ton saint sang, nous t'en prions, aie pitié du troupeau sauvé par ton sang.

 

Epiclèse ( supplication)

 


Le prêtre:
(à haute voix) Afin qu'ils deviennent pour nous tous qui nous en approchons, purification, expiation et rémission des péchés.
Le chœur: Esprit de Dieu, qui, en descendant des cieux, opères par nous le mystère de celui qui est glorifié avec toi, par l'effusion de son sang, nous t'en prions, donne le repos à l'âme des nôtres qui se sont endormis..


Intercessions



Le prêtre: (à haute voix) Dieu bienfaisant, prions, avec eux veuille nous visiter aussi.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié.
Le prêtre: Que mémoire soit faite, en ce saint sacrifice, de la Mère de Dieu, la sainte Vierge Marie, de Jean Baptiste, d'Etienne, le premier martyr, et de tous les saints, nous t'en prions.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié.
Le diacre: Que mémoire soit faite, en ce saint sacrifice, des sainte apôtres, des prophètes, des docteurs, des martyrs et de tous les saints patriarches, des évêques apostoIiques, des presbytes, des diacres orthodoxes et de tous les saints, nous t'en prions.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié.


Les dimanches de la résurrection, il dit ceci:


Le diacre
: Nous adorons, glorifions et louons la sainte, admirable et divine (résurrection) du Christ.
Le chœur: Gloire à ta (résurrection), ô Seigneur.


Lors des mémoires des saints, dire ceci..


Le diacre
: Que mémoire soit faite, en ce saint sacrifice, des saints prophètes agréables à Dieu (ou patriarches, ou apôtres, ou martyr) --- que nous célébrons aujourd'hui. Nous te prions, Seigneur..
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié.
Le diacre: Que mémoire soit faite, en ce saint sacrifice, de ceux qui nous ont guidés et de nos premiers illuminateurs, des saints apôtres Thaddée et Barthélemy et Grégoire l'Illuminateur, d'Aristakès, de Vertanès, de Houssik, de Grégoire, de Nersès, de Sahak, de Daniel et de Khat, du Vardapet Mesrob, de Grégoire de Narek, de Nersès Klayetsi, de Jean Vorotnétsi, de Grégoire et de
Moïse de Tathev et des saints Grigoris et Nersès et leurs compagnons, de tous les pasteurs et chefs de pasteurs d'Arménie, nous t'en prions.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié.
Le diacre: Que mémoire soit faite, en ce saint sacrifice, des saints anachorètes et des moines vertueux et instruits de Dieu'. Paul, Antoine, Paul, Macaire, Onophrius, l'abbé
Marc, sudation, Nil, Arsène, Evagre, Barsamias, Hovhannes et Siméon et leurs compagnons, les saints
Oskians et Sukiassians, tous les saints Pères et leurs disciples de par tout l'univers, nous t'en prions.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié. Le diacre: Que mémoire soit faite, en ce saint sacrifice, des rois croyants, des saints Abgaq Constantin, Drtad et Théodose et de tous les saints et pieux rois et des princes qui aiment Dieu, nous t'en prions.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié.
Le diacre: Que mémoire soit faite, en ce saint sacrifice, de tous les croyants de partout, hommes et femmes, vieillards et enfants, et de ceux de tout âge, qui se sont endormis avec foi et saintement dans le Christ, nous t'en prions.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié.


(debout)


Le prêtre: (à haute voix) Et surtout, veuille nous garder par ta grâce notre chef des évêques et vénérable Catholicos de tous les Arméniens, Sa Sainteté NN., et le Primat de ce diocèse, son Eminence, (Archevêque NN., pendant de longs jours dans la saine doctrine.
Le diacre: Nous t'offrons action de grâces et glorification, Seigneur, notre Dieu, pour ce saint et immortel sacrifice sur cet autel, afin que tu nous en fasses don pour la sainteté de notre vie.
Par ce sacrifice, accorde l'amour, la stabilité et la paix désirable au monde entier, à la sainte église et à tous les évêques orthodoxes, à notre chef des évêques et vénérable Catholicos de tous les Arméniens, sa Sainteté... NN., au Primat de ce diocèse, son Eminence, (Archevêque
NN., et au prêtre qui offre ce sacrifice.
Et par les armées et la victoire des rois chrétiens et des pieux princes. Prions et faisons des demandes aussi pour les âmes des trépassés, et surtout pour nos pontifes trépassés, pour les fondateurs de cette sainte église et pour ceux qui reposent en son ombre.
Demandons la délivrance pour nos frères en prison, la grâce pour le peuple ici présent, le repos pour ceux qui, dans la foi et saintement, sont décédés dans le Christ. Que mémoire soit faite d'eux dans ce saint sacrifice, nous t'en prions.
Le chœur: De tous et pour tous.
Le prêtre: (à haute voix) Et que la miséricorde de notre
grand Dieu et Sauveur, J ésus-Christ, soit avec vous tous.
Le chœur: Amen. Et avec votre esprit.


Rites préparatoires à la
C o m m u n i o n


(assis)


Le diacre:
Prions encore en paix le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Avec tous les saints dont nous avons fait mémoire prions encore davantage le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Pour le saint, divin et immortel sacrifice qui est offert sur ce saint autel, prions le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Pour que le Seigneur, notre Dieu, qui l'a reçu sur son saint, céleste et spirituel autel, nous envoie en retour la grâce et les dons de l'Esprit saint, prions le Seigneur
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Reçois-nous, sauve-nous, aie pitié de nous et garde-ions, Seigneur, par ta grâce.
Le chœur: Sauve-nous, Seigneur, et aie pitié de nous.
Le diacre: Faisant mémoire de la tonte- sainte Mère de Dieu et toujours- Vierge Marie, avec tous les saints, prions le Seigneur.
Le chœur: Souviens-toi, Seigneur, et aie pitié de nous.
Le diacre:
Et encore pour notre vraie et sainte foi, prions le Seigneur d'un commun accord.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Confions-nous nous-mêmes, et les uns les autres au Seigneur, Dieu tout-puissant.
Le chœur: Nous nous confions à toi, Seigneur.
Le diacre: Aie pitié de nous, Seigneur, notre Dieu, selon ta grande miséricorde ; disons tous d'un même cour:
Le chœur: Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié !
Le prêtre: (à haute voix) Et donnez-nous d'ouvrir la bouche pour Vous invoquer, Père céleste, d'une voix audacieuse, pour chanter et dire'.


(debout)


Prière du Seigneur

 


Le chœur et les fidèles: Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta
volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous
aujourd'hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos
liesses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous
ont offensés et ne nous soumets pas à la tentation, mais
délivre-fous du mal.
Le prêtre: (â haute voix) Car à toi appartiennent le
règne, la puissance et la gloire dans les siestes. Amen.
1- Paix à tous.
Le chœur: Et avec votre esprits genoux)
Le diacre: Prosternons-nous devant Dieu.
Le chœur: Devant toi, Seigneur.
Le prêtre: (à haute voix) Par le Christ-Jésus, notre
Seigneur, avec qui, Esprit saint, te conviennent ainsi qu'au
Père tout-puissant la gloire, la souveraineté et l'honneur,
maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.
Amen.
Le diacre: Proskhomen. Soyons attentifs (écoutez.)
Le prêtre: (à haute voix) La sainteté aux saints,
Le chœur: Un seul Saint, un seul Seigneur, IésusChrist,
dans la gloire de Dieu, le Père. Amen.


Louanges


Le prêtre: ' Béni sois-tu, Père saint, vrai Dieu.
Le chœur: Amen.
Le prêtre: ' Béni sois-tu, Fils saint, vrai Dieu.
Le chœur: Amen.
Le prêtre:! Béni sois-tu, Esprit saint, vrai Dieu.
Le chœur: Amen.
Le prêtre: Bénédiction et gloire au Père et au Fils et au
Saint-Esprit, maintenant et toujours et pour les siècles des
siècles. Amen.
Le chœur: Amen. Le Père est saint, le Fils est vint, l'Esprit
est saint. Bénédiction au Père, au Fils et au Saint-Esprit, maintenant
et toujours et mur les sièges des siècles. Amen.
Le prêtre: (à haute voix) Goûtons saintement aux très
saints et précieux Corps et Sang de notre Seigneur et
Sauveur Iésus-christ ; descendu des cieux, il est distribué
parmi nous. Ceci est la vie, l'espérance de la résurrection,
l'expiation et la rémission des péchés. Psalmodiez au
Seigneur, notre Dieu, psalmodiez à notre céleste roi
immortel, qui siège sur le char des chérubins.


(Ie rideau est fermé)


(à genoux ou assis)


Le chœur: Seigneur, aie pitié. Seigneur, aie pitié.
Seigneur, aie pitié. Seigneur, aie pitié. (der voghormia, der
voghormia, der voghormia, der voghormia )
Trinité très sainte, donne la paix au monde.
Et la guérison aux malades, le royaume céleste aux
défunts.
Seigneur, aie pitié, Seigneur, aie pitié. Jésus Sauveur,
aie pitié de nous.
Le diacre: Avec ce saint, immortel et vivifiant sacrifice,
Le chœur: Accueille notre prière, Seigneur et aie pitié.
Le diacre: Chantres, psalmodier d'une voix douce des
chants spirituels au Seigneur, notre Dieu. Car c'est à lui
que conviennent les psaumes, les bénédictions, les alléluias
et les chants spirituels. Ministres du Seigneur, avec
des chants, psalmodier ensemble et bénissez le Seigneur
dans les cieux.
Le prêtre: Je crois et je confesse la Très-sainte Trinité,
au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
Avec foi je goûte de ceci, Ton saint, vivifiant et salutaire
Corps, ô Christ, mon Dieu, J ésus, pour la rémission demes pechés.
Avec foi je bois de ceci, Ton Sang purifiant et sanctifiant, ô
Christ, mon Dieu, J ésus, pour la rémission de mes péchés.
Que Ton Corps incorruptible soit en moi pour la vie ainsi
que Ton précieux Sang pour l'expiation et la rémission de
mes péchés.


(debout)


Le chœur: Béni soit Dieu. Le Christ est sacrifié et distribué
parmi nous. Alléluia.


Il nous donne son Corps en nourriture et verse son précieux
Sang pour nous comme une rosée. Alléluia.
Approchez-vous du Seigneur et recevez la lumière.
Alléluia.
Goûtez et voyez comme est doux le Seigneur. Alléluia.
Bénissez le Seigneur dans les cieux. Alléluia.
Bénissez-le dans les hauteurs. Alléluia.
Bénissez-le, vous tous, ses anges. Alléluia.
Bénissez-le, vous toutes, ses puissances. Alléluia.


(on ouvre le rideau).


(debout)


La Sainte Communion


Le diacre: Avec crainte et foi, avancez-vous et communiez
saintement.
(et après que tous ont reçu la sainte communion le chœur chante).
Le chœur: Notre Dieu et notre Seigneur nous est apparu
; Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur.


P s a u m e ( 2 7 , 9 )


Le prêtre: Sauve, Seigneur, ton peuple, et bénis ton
héritage. Veille sur lui, porte-le toujours.


(on ferme le rideau)
(assis)


Le chœur: Nous avons été comblés de tes biens
Seigneur, en goûtant à ton Corps et à ton Sang. Gloire
dans les hauteurs à toi qui nous a nourris.Toi qui nous nourris continuellement, envoie sur nous ta
bénédiction spirituelle. Gloire dans les hauteurs à toi qui
nous as nourris.
Le diacre: Prions encore en paix le Seigneur.
Le chœur: Seigneur, aie pitié de nous.
Le diacre: Ayant reçu avec foi notre part de ce mystère
divin, saint, céleste, immortel, immaculé et incorruptible,
rendons grâces encore au Seigneur.
Le chœur: Nous Te rendons grâces, Seigneur, à toi qui nous
as nourris à les bible de la vie immortelle, en distribuant ton
Corps et ton Sang pour le salut du monde et la vie de notre âme

 


La conclusion


Prière de St. Jean Chrysostome


(Le prêtre se lave les mains, purifier le caliœ et le couvre, remet ses pantouflescouronne. On ouvre le rideau. Le prêtre prend le Saint Evangile en ses mains, s'incline trois fois et baise l'autel. Descendant au milieu de l'église avec le diacre, il dit avec lui:)

(debout)


Le prêtre: Toi qui bénis ceux qui te bénissent, Seigneur,
et qui sanctifier ceux qui ont mis leur espoir en toi,
Le chœur: Dieu est béni.
Le prêtre: Sauve ton peuple et bénis ton héritage,
garde la plénitude de ton église.
Le chœur: Amen.
Le prêtre: Sanctifie ceux qui ont vénéré avec amour la
beauté de ta demeure ; Glorifie-nous par ta divine puissance
et n'abandonne pas ceux qui ont mis leur espoir en toi.
Le chœur: Amen.
Le prêtre: Fais don de la paix au monde entier'. aux
églises, aux prêtres, aux gouvernants chrétiens, et à leurs
armées et à tous les peuples.
Le chœur: Amen.
Le prêtre: Car tous les bienfaits et tous les dons parfaits
viennent d'en-haut et descendent d'auprès de toi, qui es le
Père de la lumière. A toi conviennent la gloire, la souveraineté
et l'honneur, maintenant et toujours et pour les siècles
des siècles. Amen.


Psaume 1 1 2 , 2


Le chœur: Béni soit le nom du Seigneur maintenant et
pour les siècles des siècles.tà répéter trois fois).
Le prêtre: Tu es l'accomplissement de la Loi et des prophètes,
Christ, Dieu, notre Sauveur, qui as accompli toute
l'économie voulue par le Père, Remplis-nous, nous aussi,
de ton Esprit saint.


Le Dernier Evangile

 

Le diacre: Orthi ! (debout)
Le prêtre: † Paix à tous.
Le chœur: Et avec votre esprit.
Le diacre: scoutes attentivement.
Le prêtre: Lecture du saint évangile de Jésus-Christ selon Saint-lean. (1,1-14)
Le chœur: Gloire à toi, Seigneur notre Dieu.
Le diacre: Proskhumén Soyons attentifs (écoutez).
Le chœur: Dieu parle.
Le prêtre: † Du Père de la lumière. Au commencement Le Verbe était et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu.
Tout fut par lui et sans lui rien ne fut. De tout être il était la vie et la vie était la lumière des hommes et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres n'ont pu l'atteindre.
Parut un homme envoyé de Dieu. 11 se nommait Jean. Il vint comme témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crissent par lui. Il n'était pas la lumière, mais
le témoin de la lumière.
Le Verbe était la lumière véritable, qui éclaire tout homme ; il venait dans le monde. Il était dans le monde et le monde fut par lui et le monde ne l'a pas connu.
Il est venu chez lui et les siens ne l'ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, lui que ni sang, ni vouloir de chair, ni vouloir d'homme, mais Dieu a engendré.
Et le Verbe s'est fait chair et il a demeuré parmi nous, et nous avons vu sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et vérité.
Le diacre: Gloire à toi, Seigneur, notre Dieu. Par la sainte croix, prions le Seigneur de nous délivrer par elle du péché et de nous sauver par la grâce de sa miséricorde. Seigneur, tout-puissant, notre Dieu, sauve-nous et aie pitié de nous.
Le prêtre: Christ notre Dieu, garde-nous en paix à l'ombre de ta sainte et vénérable croix', délivre-nous de l'ennemi visible et invisible, rends-nous dignes de te glorifier, en te rendant grâces, avec le Père et avec l'Esprit saint, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.


Bénédiction de la Renvoi


Le diacre: Ps. (33, 2) Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres.
Le prêtre:† Soyez bénis par la grâce du Saint Esprit.Allez en paix et qui le Seigneur soit avec vous tous. Amen.


A la fin de dernière bénédiction de Renvoi, les diacres et les finales s'est approche pour baiser l'Evangile de la main de prêtre on disant:


Le fidèle. Ps. (19, 4) Qu'il se rappelle toutes tes offrandes ; ton holocauste, qu'il trouve savoureux.
Le prêtre: Ps. (19, 5) Qu'il te donne à la mesure de ton coeur, qu'il accomplisse tous tes projets
Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble Son nom .

- Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.
Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage.

Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.
L'ange du Seigneur campe à l'entour pour libérer ceux qui le craignent.
Goutez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge !

Saints du Seigneur, adôrez-le : rien ne manque à ceux qui le craignent.

Des riches ont tout perdu, ils ont faim ; qui cherche le Seigneur ne manquera d'aucun bien.
Venez, mes fils, écoutez-moi, que je vous enseigne la crainte du Seigneur.
Qui donc aime la vie et désire les jours où il verra le bonheur ?
Garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles perfides.

Evite le mal, fais ce qui est bien, poursuis la paix, recherche-la.
Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris.
La Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.
Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre.
Il est proche du coeur brisé, il sauve l'esprit abattu.
Malheur sue malheur pour le juste, mais le Seigneur chaque fois le délivre.
Il veille sur chacun de ses os : pas un ne sera brisé,
Le mal tuera les méchants ; ils seront chatiés d'avoir haï le juste.
Le Seigneur rachètera ses serviteurs-: pas de chatiment pour qui trouve en lui son refuge.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen
.


(debout)


SERVICE DES REQUIEM


Le diacre: Prions encore le Seigneur en paix. Accueille nos prières, sauve-nous et aie pitié.
Le prêtre: Bénédiction et gloire au Père, au Fils et au
Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des
siècles. Amen.


Hymne (2e ton plagal)


Le chœur: Toi, Verbe-Dieu, qui as créé du néant le sê tres, créateur avec le Père, accorde la rémission à tes serviteurs défunts lorsque tu viendras juger ceux que tu as créés toi-même sans défaut.
Toi qui fus envoyé par le Père et as pris corps de la sainte Vierge, accorde la rémission à tes serviteurs défunts lorsque tu viendras juger ceux que tu as créés toi-même sans défaut.
Toi qui as expiré sur la croix et as aboli la souveraineté de la mort, accorde la rémission à tes serviteurs défunts lorsque tu viendras juger ceux que tu as créés toi-même sans défaut.
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Toi qui couronnes tes saints et distribues les biens infinis, accorde la rémission à tes serviteurs
défunts lorsque tu viendras juger ceux que tu as créés toi-même sans défaut.



P s a u m e ( 1 2 9 , 1 )


Le chœur:
Alléluia ! Alléluia !
Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur,écoute mon appel ! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière !


(ou bien)


H y m n e ( 4e ton plagal)


Le chœur:
Aie pitié, Seigneur, des âmes de nos défunts et souviens-toi dans ta miséricorde qu'ils sont le prix de ton saint sang, à l'heure où les morts se lèveront à la voix merveilleuse
de la trompette et se tiendront devant ton redoutable tribunal.
Ceux qui sont engloutis dans la mer redoutable des péchés, sauve-les de la Géhenne, eux qui confessent ta sainte Trinité, à l'heure où les morts se lèveront à la voix
merveilleuse de la trompette et se tiendront devant ton redoutable tribunal.
Ne punis pas avec colère ceux qui ont été illuminés par la naissance du saint baptême, et ne les réprimande pas dans ta fureur, à l'heure où les morts se lèveront à la voix merveilleuse de la trompette et se tiendront devant ton redoutable tribunal.

 

P s a u m e ( 6 6 , 2 )


Alléluia ! Alléluia ! Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse, Que son visage s'illumine pour nous.
Le diacre: Alléluia, Orthi!(debout )
Le prêtre:†. Paix à tocs.
Le chœur: Et avec votre esprit.
Le diacre: Proskhumén. Soyons attentifs (écoutez).
Le prêtre: Lecture du saint évangile de Iésus-christselon...
Le chœur: Gloire à toi, Seigneur notre Dieu.
Le diacre: Proskhumén Soyons attentifs (écoutez).
Le chœur: Dieu parle.


Evangile de Jésus-Christ selon saint-Matthieu (11, 25-30)


Le prêtre: En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.
Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi.
Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.
Venez à roi, vous tous qui êtes targués et chairs, et je vous donnerai du repos.
Prenez mon joug sur vous et ravi mes instructions,car je suis doux et humble de coeur, et vous cuverez le remis mur vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.


Evangile de Jésus-Christ selon saint-Marc (4, 26-34)


Le prêtre: Notre Seigneur Iésus-christ.ll dit encore:
Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre', Qu'il dorme ou qu'il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu'il sache comment. La terre produit d'elle-même, d'abord l'herbe, puis l'épi, puis le grain tout formé dans l'épi', Et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là.
Il dit encore: A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous?
Il est semblable à un grain de sénevé, qui, lorsqu'on le sème en terre, est la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre; Mais, lorsqu'il a été semé, il monte, devient plus grand que tous les légumes, et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du ciel peuvent habiter sous son ombre.
C'est par beaucoup de paraboles de ce genre qu'il leur
annonçait la parole, selon qu'ils étaient capables de l'entendre.
Il ne leur parlait point sans paraboles ; mais, en particulier,
il expliquait tout à ses disciples.

Evangile de Jésus-Christ selon Saint-Luc (12,32-40)


Le prêtre: Notre Seigneur Iésus-christ.ll dit:
Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume.
Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s'usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n'approche point, et où la teigne ne détruit point.
Car là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.
Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées.
Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera.
Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera se mettre à table, et s'approchera pour les servir.
Qu'il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s'il les trouve veillant !
Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelIe heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.


Evangile de Jésus-Christ selon saint-Jean ( 1 2 , 2 4 - 2 6 )


Le prêtre: En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul', mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. Si quelqu'un me sert, qu'il me suive', et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.
Le chœur: Prêtres et peuples, nous t'implorons, Seigneur bon et miséricordieux, Reçois-nous, avec le
même espoir que ceux morts en foi, dans la ville de J érusalem céleste, afin qu'avec eux nous chantions gloire aux trois personnes de la Trinité.
Dans la J érusalem céleste, dans l'habitat des anges, où noce et plie vivent de longs jours comme des colombes, dignement glorifiés dans le Paradis de l'Eden, Seigneur miséricordieux, aie pitié des âmes de nos défunts.
Le prêtre: Christ Dieu, accorde repos ét pitié aux âmes de ceux qui se sont endormis, et à nous, pécheurs, donne rémission de nos transgressions.
Le diacre: Supplions encore en paix le Seigneur.
Pour les âmes des défunts, supplions le Christ notre Sauveur qu'il les compte parmi les justes et qu'il nous sauve par la grâce de sa miséricorde. Seigneur tout-puissant, notre Dieu, sauve-nous et aie pitié.
Le prêtre: Seigneur, aie pitié ! (trois fois).
Christ, Fils de Dieu, sans rancune et plein de miséricorde, par ton amour créateur aie pitié des âmes de tes servideurs défunts, notamment des âmes de N.N., pour qui nous offrons ces prières. Souviens-toi d'elles le grand jour de l'avènement de ton royaume', fais-les dignes de miséricorde,
de l'expiation et de la rémission des péchés, glorifie-les et range-les parmi tes saints à ta droite. Car tu es le Seigneur et le créateur de tous, juge des vivants et des morts. Et à toi conviennent la gloire, la souveraineté et l'honneur, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.


Béni soit notre Seigneur Jésus-christ, Amen.


Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour,pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et ne nous soumets pas à la tentation,mais délivre-nous du mal amen.


Le prêtre : † Soyez bénis par la grâce du Saint Esprit.
Allez en paix et que le Seigneur soit avec vous tous. Amen.

Այսքան չարիք թէ մոռանան մեր որդիք, թող ողջ աշխարհ կարդայ հայուն նախատինք
Armenagan 2004 Հրայր