Editorial Précis de musique Presentation Indiscrétions Programme Bande dessinée


Contact

Galerie







Avant propos : Par précaution il faut éloigner de cet écran les musiciens, les mélomanes, les âmes sensibles, les femmes enceintes, les vierges et les puceaux, les mineurs, les majeurs, le troisième âge, ceux atteints de pathologies graves ou bénignes, vous allez me demander pourquoi ? La raison en est simple : parce que.


La musique :Ici nous allons aborder la musique par une autre de ses facettes, il y a plusieurs lectures possibles des lois qui régissent cet art. Cet art qui comparé à la peinture, à la littérature à la photographie est beaucoup plus bruyant.

La musique peut être classique, contemporaine, moderne, sacrée, profane, populaire, folklorique, de variété, militaire, de jazz. Elle est variée parfois avariée, certains arrangement confine plutôt à des dérangements.

Le Pater Kutur est aussi un membre de cette famille, un membre éloigné certes, mais un membre tout de même, le genre de membre de la famille qu’on préfère voir aller ailleurs, qu’on ne fréquente pas ou alors aux enterrements, mais il est là, même si on feint de l’ignorer, il existe faut faire avec.

Dans toutes les bonnes librairies, sur des sites spécialisés , vous trouverez des livres écrits par d’éminents professeurs capables de vous expliquer que le do dièse est un do qui voudrait être ré mais qui n’y arrive pas, alors que le mi dièse est un fa et que le si dièse un do, d’autres plus vicieux encore vous expliquerons que dans cette science des sons, on y trouvent aussi des silences, auxquels on donne les mêmes valeurs que les sons. Les silences en musique auraient comme alter ego en peinture la transparence.

Imaginons un concert de silence et une exposition de transparence, un véritable repos pour nos oreille et nos yeux, par contre faudra être tres imaginatif pour expliquer ce qu’ont voulu décrire les auteurs, pour cela je ne vois qu’une solution, demander à un homme politique.

Le Pater Kutur:

Le Pater Kutur est un genre musical qui correspond pratiquement le mieux aux exigences de la musique, sans toutefois être corseté par des lois rigides et rigoureuses de la musique comme le musicologue le plus chagrin pratique.

Partant du postulat que Miro faisait de la peinture, que Beethoven, bien que sourd faisait de la musique, le Pater Kutur ouvre des possibilités insoupçonnées et inexplorées, parfois même inexplorables, faut bien l’admettre.

Le Pater Kutur est à la musique ce que l’impressionisme est à la peinture, le détail n’a pas d’importance, de loin c’est très joli, de près on ne sait pas exactement ce que c’est, donc cela ne peut pas être mal ni mauvais, il faut aimer, c'est tout.

Le Pater kutur permet à des musiciens de jouer ensemble, ici il vaudrait mieux dire en « même temps » qu’ « ensemble » la même partition chacun y apportant sa touche personnelle et souvent  involontaire, en prenant es libertés individuelles avec le temps, le rythme, la tonalité, l’écriture musicale de la partition. C’est une sorte de démocratie musicale où chacun est libre d’exprimer sa sensibilité sans craindre les foudres et les admonestations d’un chef d’orchestre  à la chevelure folle et indomptée aux ordres des parangons de la musique dite conventionnelle.

Madame, Mademoiselle, Monsieur, Mamie, Papy, le Pater Kutur vous attend, si votre grand-père vous a légué un instrument, un clavecin, un viole de gambe ou même une pompe a vélo postulez et venez nous rejoindre à l’orchestre du samedi, J'oubliais, il vous faudra aussi posseder une bonne dose d'humour, à défaut un petit grain de folie.

L’orchestre du samedi de renommée mondiale n’a pas encore choisit véritablement son nom de scène, trop occupé a peaufiner inlassablement son répertoire international sorte de croisière musicale, escapade involontaire dans les méandres de la musique, sorte de retour vers le futur et inversement, sous la houlette de son chef d’orchestre que les opéras du monde entier nous envient, cet homme qui n’as plus sa crinière d’antan qui faisait si peur aux musiciens les plus téméraires, dont les connaissances et les possibilités musicales sont infinies: auteur, compositeur, arrangeur, mélodiste, interprète, musicien, chef d'orchestre, il cumule ces qualités comme un politique cumule les mandats.

Amen

Les textes de ce site ne sont pas figés mais sujet à des variations, des arrangements, con se le dise











La musique adoucit les moeurs, oui mais, lesquelles?

AArmenagan 2018 Հրայր